L’ABATTAGE DE BOVIN/OVIN

1. CONTRÔLE À LA TUERIE

  • – L’EUROPEAN HALAL SERVICES et le contrôleur doivent être informés suffisamment à l’avance du planning (jour et heure) de l’abattage rituel.
    – L’EUROPEAN HALAL SERVICES souhaite la présence du personnel sanitaire pendant l’abattage rituel.
    – Le contrôleur, avant l’abattage rituel, est autorisé à réclamer au sacrificateur sa carte de sacrifice (habilitation au sacrifice). Il doit vérifier l’état d’hygiène du matériel d’abattage et de l’état d’aiguisement du couteau du sacrifice. Il doit aussi s’assurer du bon fonctionnement des moyens de contention (piège).
    – Le contrôleur doit veiller au bon comportement et à la bonne approche de l’animal vivant. Il doit éviter tout type de stress ante-mortem.
    – Le contrôleur doit veiller à ce que le sacrifice de l’animal, doive se faire loin de la vue des autres bêtes.
    – Le contrôleur doit veiller à ce que le sacrificateur n’aiguise et ne montre pas le couteau devant l’animal.
    – Le contrôleur doit vérifier du bon geste du sacrifice selon le rite islamique. Il est le seul juge de l’authenticité de ce geste.
    Dans le cas d’un sacrifice non conforme, le contrôleur ne doit pas apposer l’estampille sur la carcasse et les sous-produits qui sont classés, alors, parmi les produits illicites.
    – Le contrôleur doit veiller, entre chaque sacrifice, à faire nettoyer le piège, les murs, le sol et le couteau du sacrifice et à son aiguisement. L’odeur du sang présente sur les parois du piège rend l’animal stressé car il sent la mort venir. Ce type de stress est fortement déconseillé par l’Islam
    – Le contrôleur est muni d’une feuille d’état d’abattage sur laquelle il doit relever le numéro de l’oreille de la bête égorgé rituellement.
    – Au fur et à mesure que la carcasse avance dans la chaîne après le sacrifice, tous les produits consommables (tels que pieds, tête, viscères…) enlevés de cette carcasse sont récupérés dans des bacs ou accroché sur des chariots identifiés à part. Le traitement des abats se fait regroupé avec du matériel préalablement nettoyé. Tous ces produits sont identifiés et mis à part en évitant les circuits croisés.
    – Le contrôleur doit se positionner sur la chaîne après les services vétérinaires et ne doit estampiller que les carcasses et les produits jugés bons à la consommation humaine par ces services.
    – Le contrôleur doit apposer l’estampille de L’EUROPEAN HALAL SERVICES sur les deux côtés de la carcasse et sur les différentes parties lisibles selon la découpe utilisée afin de retrouver cette estampille sur l’étalage des boucheries.
    – La couleur de l’encre utilisée est différente de celle des services vétérinaires ou d’autres. Elle fait l’objet d’une dérogation départementale par la direction des services vétérinaires.
    – Pour la garantie et la certification Halal apportées par L’EUROPEAN HALAL SERVICES, seul le contrôleur habilité par L’EUROPEAN HALAL SERVICES sera autorisé à apposer l’estampille sur les carcasses et les abats. Pour cela, l’estampille de L’EUROPEAN HALAL SERVICES reste la propriété exclusive du contrôleur.
    – A la fin du contrôle, le contrôleur doit nettoyer l’estampille et la ranger proprement dans son placard fermant à clé. Il ne doit jamais laisser traîner son matériel.
    – Le contrôleur doit vérifier l’état d’hygiène et le non mélange de la viande fraîche Halal avec d’autres viandes non Halal depuis les locaux de ressuyage jusqu’au quai d’enlèvement ainsi que dans les véhicules de transport.
    – Le contrôleur ne doit pas autoriser l’approche de la viande Halal par le personnel et le matériel ayant eu contact avec la viande de porc.

2. CONTRÔLE DANS LES ATELIERS DE DÉCOUPE

  • – Avant toute séance de découpe, de désossage et de conditionnement, le contrôleur doit être présent en avance.
    – Le contrôleur ne doit pas autoriser la découpe d’autres viandes non Halal en même temps par le même personnel et sur la même chaîne.
    – Il doit vérifier l’état de stockage et d’hygiène des viandes fraîches Halal avant la découpe et après le conditionnement. Elles ne doivent pas entrer en contact direct avec les viandes non Halal et surtout le porc.
    – Le contrôleur doit vérifier la présence de l’estampille de L’EUROPEAN HALAL SERVICES sur les carcasses à désosser.
    – Il doit vérifier l’état d’hygiène du matériel et du personnel affectés à ce travail (voir alinéa 6 : HYGIÈNE DU CONTRÔLE ET DU CONTRÔLEUR).
    – Après conditionnement, l’étiquetage automatique ou manuel par le logo Halal de L’EUROPEAN HALAL SERVICES est fait sous la surveillance du contrôleur. Sur une feuille d’état de conditionnement, le contrôleur doit relever les numéros de série des étiquettes utilisées et celles détruites.
    – Avec le rouleau adhésif portant le label Halal de L’EUROPEAN HALAL SERVICES (ou autre système de scellage à venir), les cartons d’emballage sont fermés après le contrôle final.

DEMANDEZ NOTRE AGRÉMENT
HALAL SERVICES

CONTACTEZ NOUS SANS PLUS ATTENDRE !
Par email à contact@halal-services.com
ou par téléphone au +33(0) 6 17 41 62 82

Les articles les plus lus